Les forêts de bambous au Japon

Les forêts de bambous au Japon

Accueil » Inspiration Japon » Les forêts de bambous au Japon

L’esprit du bambou au Japon

Hors des sentiers battus

Lorsque l’on pense « forêt de bambous au Japon », la bambouseraie d’Arashiyama est sans aucun doute la plus connue, mais il faut aimer la foule, à moins de se lever très tôt pour l’éviter.

Et pourtant, il y a tant d’autres forêts de bambous -partout- au Japon. Certainement pas aussi belles, mais très souvent beaucoup plus calme, car hors des sentiers battus.

Le bambou est un symbole de force, capable de repousser les mauvais esprits.

Très solide, il s’avère résistant même dans les conditions les plus extrêmes et pendant des années, on a dit aux japonais de courir dans les forêts de bambous en cas de tremblement de terre, car sa solide structure racinaire, très enchevêtrée, forment une sorte de tissage souple qui retient la terre.

« Le bambou est une vie et une philosophie » disent les maîtres du zen. Nous vous proposons ici, une (modeste) liste de jardins, parcs et temples, qui nous espérons vous apportera, la sérénité de l’esprit.

Kyoto

  • Jizo-in, connu sous le nom de Take no Tera (temple de bambou), mais plus connu pour ses 1200 statues de Rakan (disciple de Bouddha).
  • Adashino Nenbutsuji, à quelques minutes d’Arashiyama, mais sans la foule …seulement 8000 Jizo (protecteur des enfants).
  • Take-no-Michi dans la ville de Muko, reconnue comme l’un des principaux producteurs de pousses de bambou de haute qualité de la région.
  • La forêt d’en-tête de page, pas simple à trouver à moins de nous rejoindre à Fushimi Inari.

Tokyo

  • Le parc Higashikurumeshi Chikurin, paisible jardin botanique traversée par un cours d’eau de source naturelle, qui compte environ 2000 arbres.
  • Le jardin Tonogayato comprend une magnifique cascade et un salon de thé entouré d’une bambouseraie méticuleusement entretenue.

Kamakura (Kanagawa)

  • Hokokuji ou Takedera (temple des bambous), idéal pour se relaxer et déguster une tasse de matcha au milieux de 2000 bambous.
  • Eisho-ji, dans les hauteurs de Kamakura, hors des sentiers battus, donc plus calme.

Isu (Shizuoka)

  • Magnifique illumination le soir à la « Shuzenji forest path » avant un dîner kaiseki et un bain au luxueux Sora Togetsusou Kinryu.