Jokamachi ou ville-château du Japon

À la recherche de l’esprit samouraï

Accueil » Inspiration Japon » Jokamachi ou ville-château du Japon

Patrimoine militaire des villes japonaises

La nostalgie d’Edo

Jokamachi (城下町), littéralement « ville sous le château » ou « ville-château » est le nom des villes qui servaient de centre administratif des domaines féodaux au cours de l’époque d’Edo du Japon ou période Tokugawa.

Le terme Jokamachi réunit les notions de défense du château et celle de centre administratif et commercial.

Tout en attirant des samouraïs autour du château, afin de séparer la classe des soldats (considérée comme relevant de la noblesse) de celle de la paysannerie,  des Rakuichi-rakuza (marchés libres) furent établis pour stimuler le commerce.

Tokyo et Kanazawa sont deux bons exemples parmi de nombreuses villes japonaises qui ont évolué en tant que villes châteaux.

Mais il existe plusieurs autres très belles cités médiévales historiques possédant de vieilles rues et leurs commerces et des résidences anciennes préservées à visiter.

Nos préférées:

  • Hagi (Yamaguchi): Partez à la découverte des maisons traditionnelles de samouraïs de Hagi , qui comptent parmi les mieux préservées du pays.
  • Tsuwano (Shimane): Petite ville fortifiée nichée dans les montagnes de la région de San-in, qui conserve magnifiquement l’ambiance des siècles passés.
  • Izushi (Hyogo): Idéale pour une excursion à la journée depuis Kinosaki Onsen, également célèbre pour sa vaisselle en porcelaine blanche Izushi-yaki.
  • Omihachiman (Shiga): Située sur la rive Est du lac Biwa, Omihachiman était autrefois une plaque tournante du commerce, qui a su préserver son charme d’antan.
  • Kakunodate (Akita): Surnommée « la petite Kyoto du Tohoku », ressemble beaucoup à ce qu’elle était en 1620 quand la ville a été fondée